booksliseuse

L été pour nous expatriés, c'est le bonheur de retrouver les librairies, les piles, les copines et leur coup de coeur, les échanges entre book club...bref c'est le temps de refaire le plein de livres...et pas que pour moi ;-)

Mais Cette année, ma grande aventure aura été de sauter le pas ; à moi la liseuse éléctronique.

Moi fille de libraire, ex libraire, fille de prof, travaillant dans l édition, soeur d'éditrice...autant dire que le livre c'est de famille, vital même.

C'est incroyable cette sensation et surrement cette pression sociale de passer une étape, presque à l ennemi pour certains; alors qu ' apres tout on manie bien tous les support pour le cinéma et la musiaue sans plus se poser de questions NON?. Et pourtant pour moi, je ne ,e sens pas trahir , parce que soyons honnetes pour beaucoup c "est le discours sorti, cet amour des pages et des livres, je vis juste cette mutation du support. Celle de pouvoir lire partout et surtout surtout d'alleger mes valises et les bibliothèques. Je ne rentre pas dans le débat "bien pas bien" , celui que l'on veut nous servir , celui qui fait de la France encore un pays qui se débat ... alors que l'Amérique a deja tranché. 25% des parts de marché de l édition se fait ici pour le livre éléctronique , contre nous dit)on 1% en France... Je ne sais qui se bat bien ou non. Je sais juste que si les auteurs veulent dans les années qui viennent vivre de leur plume il va falloir vite vite...avancer. Les générations qui arrivent n'aurront pas le même regard , le même discours , la même patience. Je ne crois pas que les gens lisent moins malgré la chute de fréquentation en libriaire/ ET je suis heureuse que les libraires existent et puissent vivre encore en France , alors qu ici leur dispartion est affolante... pourtant la litterature se lit , partout...dans les avions, dans les trains, dans les squares, dans les salles d attente, dans les cafes, sur les terrasses, à la plage...

Je pourrais vous écrire des pages sur le sujets , car je lis,et  j'essaie de comprendre les arguments des uns et des autres...et à la fois je vis et je sais que pour moi c était une solution. Je lis des livres. Et je lis sur tablette . et je vous le dis ; avec bonheur.

Un bonheur different surement mais n'empêche ; j'en ai été surprise moi même ; comme quoi je n' étais pas totalement convaincue d'avance.

Le confort de lecture est bluffant, la maniabilité, le fait de pouvoir glisser cette liseuse partout avec soi, qu'elle s ouvre à la page, que le "touch" qui passe les pqges et ne vous donne pas la sensation d'avancer si vite dans le livre...  Je suis consciente de certaines limites mais franchement...elles sont vite relativisees par l utilisation pratique...et encore une fois convainquante

Pour l'instant je ne trouve pas toutes mes listes sur tablettes, mais je sais que cela ne saurait resister longtemps...au temps qui avance

Ainsi j'ai lu cette été, en pages/papier et en pages/numérique

La vie rêvée d Ernsesto G.  Jean Michel Guenassia Albin MicheL : lu sur papier cela avait été le coup de coeur de notre book club , j'en suis sortie bien mitigée; je trouve le début et l idée formidable mais la dernière partie complétement ratée, sans fil, comme si de ces 600 pages en fait aurait pu en écrire bien moins... ou alors de bien plus longues.

Peste et Cholera Patrick Deville. Seuil.  Fantastique moment de lecture. une écriture différente et déroutante presque pour une aventure scientifique et surtout humaine incroyable

Un verger au pakistan . Peter Hobbs Christain Bourgois . J ai adoré ce livre conseillé par le libraire. Un livre au style fluide et à la poésie simple. Et pourtant cette histoire est boulversante et je suis sure que je me souviendrais de ce livre que je n ai pas laché.

Les gens heureux lisent et boivent... Agnes MArtin Luguand..... c etait mon premier essai sur tablette ; la liseuse oui  mais alors ce livre NON. UN livre navet en somme . pas de style , ou si un mauvais, un histoire cousue de fils fluos et grosses cordes , sans interet, qui se veut être l'air du temps...au secours !

Le confident Helene Gremillon ( Flamarion ou poche).Lu sur tablette. Bon et agréable moment de lecture , une lecture légère  où la construction de ce livre est très bien menée, et où l on regrette le petit truc qui manque pour un faire un "grand " livre...

Nostalgie heureuse Amelie Nothomb (Albin Michel) lu sur tablette . J avais vu le formidable documentaire sur Amelie sur ce son retour au Japon. J'avais été très touchée et très interessée. Lire la face cachée de ses emotions de ces même moments, lire sa reflexion sur les troubles émotionnels vécus, son humour toujours supsendu au coin des phrases m'a émue. Jéai aime ce livre qui rend l"ecrivain et son ressenti encore plus interessant.

et puis un magazine 180 dont je vous repalerai soon

Et vous  qu 'avez vous lu sous le parasol ?